INFORET
Page d'Accueil Accueil
Plan Plan
Résumé Résumé
Comment rédiger ? Comment rédiger ?
Quoi de neuf ? Quoi de neuf ?
Liens Liens
Agenda Agenda
Actualités Actualités
Agenda Agenda
Espace Asso Espace Asso
   - Les Amis de la forêt de Verrières (91)
   - Les Amis du bois de Saint-Cucufa (92)
Histoire Histoire
Humeur Humeur
Journaux Journaux
Sites actifs Sites actifs
Site réalisé avec BioSPIP
Ce site est optimisé pour tous les navigateurs qui respectent les normes internet !
Retour à la page d'accueil  Actualités

Forte menace sur le secteur des Beaux Monts en forêt de Compiègne

mercredi 16 mai 2007, par J.H. Yvinec


J.C. Bocquillon la direction de l'ADEP association des entomologistes de picardie et moi-même sommes assez inquiet de l'attitude de l'ONF à propos de ce site Natura 2000. vous trouverez ci-dessous un compte rendu qui vous éclairera.

Compte-rendu de la réunion du comité scientifique du Patrimoine Naturel Domanial organisée par l'ONF le Vendredi 4 mai 2007.

Objet : Projet d'abattage sur le site Natura 2000 des Beaux-Monts (forêt de Compiègne 60) pour motif sécuritaire.

Présents : O.N.F Mr GOUGIS Directeur régional Picardie Mr JAMINON Responsable Etudes et Développement Mr LEBLANC Responsable forêt de Compiègne Mr POTEL Agent chargé du site Comité scientifique Mr TOMBAL Professeur d'université Mr BOCQUILLON A D E P

- Position ONF : 59 arbres à abattre en urgence car en mauvais état et dangereux pour les promeneurs et automobilistes.

- Position Comité Scientifique : Ces arbres, du fait de leur âge et de leur état, représentent un intérêt écologique de haut niveau. Ils sont l'habitat d'espèces saproxyliques figurant sur les annexes 2 et 4 de la Directive Habitat. A ce titre l'abattage serait une infraction à cette Directive. De plus ce site, dans sa globalité, est un habitat au titre de l'annexe 1 (forêt subnaturelle de 450 ans d'âge) hébergeant des espèces d'intérêt communautaire dont une classée prioritaire. Suggérons de ne pas abattre ces arbres mais de protéger les promeneurs d'un éventuel danger en coupant la route et en informant par des panneaux de la dangerosité du site par mauvais temps.

CONCLUSION : Pas d'accord. Chacun reste sur ses positions. Rappelons à l'ONF qu'aucun abattage ne peut avoir lieu sur ce site sans avoir préalablement fait une demande de dérogation, conformément à l'article 16 de la Directive Habitat.

J.C. Bocquillon

Pour le descriptif du site cliquer sur ce lien Il s'agit de la petite partie hachurée en vert foncé au nord.

Nous aimerions que vous commenciez à faire circuler l'info et sommes preneurs de conseils et d'aide pour mobiliser la communauté des naturalistes et le grand public.

Discussion sur le problème du risque

Il semblerait que la peur de la responsabilité soit la raison principale de cette attitude de l'ONF.

Toutefois le danger potentiel est présent partout en forêt, pas spécialement à cet endroit. Les branches qui tombent sont un bien plus grand danger que les troncs. Hors, des branches mortes, chaque arbre de plus de quelques dizaines d'années en présente. Donc le danger n'est pas focalisable à un endroit mais au contraire il est largement distribué sur l'ensemble de la forêt. Il n'ya donc pas de solution miracle à la mise en sécurité totale d'une forêt ou d'un secteur.

D'ailleurs permettre l'accès en voiture aux Beaux Monts amplifie les divagations du public sous les grosses branches restantes si l'on va par là ! La route coupée l'essentiel des promeneurs fera la montée par l'allée des Beaux Mont et cela reduirait le "risque". Comme me le disait J.C Bocquillon, qui connait bien ces problème en tant que président de l'association qui a présidé à la mise en place du parc naturel régional des 3 forêt (Chantilly Hallatte Ermenonville) d'autres solutions sont envisageables.

Couper la route, c'est éliminer une grande partie du risque. Prévenir les promeneurs du risque encouru en ai une autre. Redessiner le parcours des chemins de randonnées qui sillonnent ce secteur pour qu'ils évitent tel ou tel arbre jugé particulièrement dangereux serait aussi une bonne idée.

Mais si l'on se met à abattre les arbres pluri centenaire qui bordent ces chemins de randonnées, les allées existantes et la route alors ca n'aura pas de fin. Et la garantie du risque zéro ne sera pas plus assurée. A force d'ouvrir le parapluie, il n'y aura plus de secteur écologique digne de ce nom, ne pensez vous pas ? Moi je pense que ce cas est assez emblématique de ce qui risque de se passer un peu partout. Si on recule ici, on perdra partout. Vous ne croyez pas ?

cordialement JHY


Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)


afficher une version imprimable de cet article Imprimer l'article
générer une version PDF de cet article Article au format PDF

DANS LA MEME RUBRIQUE :
- Jouez à notre grand jeu : le sagouin
- Ne me parle pas de Grenoble
- De la régénération du chêne en futaie irrégulière.
- Bois énergie : une aberration écologique
- Nouvelle attaque canadienne sur le front de la pollution
- De la forêt au champ d'arbres
- Lorsque de pseudo arguments écologiques favorise la finance.
- Economisons nos forêts
- Forêt du Mans
- La forêt en danger d'industrialisation


AUTEUR :
- J.H. Yvinec
> Forte menace sur le secteur des Beaux Monts en forêt de Compiègne
29 mai 2007, par R. Cadin président des ABSC   [retour au début des forums]

L'ONF a rasé et labouré la moitié de la forêt du Mans en Seine et Marne, là précisément où se trouvait une espèce rare et protégée de scarabée dont il « ignorait la présence » ! Il poursuit sa gestion réductrice et déstabilisatrice pour la faune et la flore en imposant la futaie régulière dans les forêts dont il a la charge. Sans tenir compte de leur importance et de leur mission prioritaire, il les transforme en forêts de production. Tant que nous ne l'aurons pas amené à abandonner ce type de gestion nous verrons malheureusement disparaître ces vieux arbres qui peuvent traverser des siècles et qu'il continue à abattre en pleine croissance ou pour des motifs soi-disant sécuritaires.

> Forte menace sur le secteur des Beaux Monts en forêt de Compiègne
16 mai 2007, par Daniel Prunier   [retour au début des forums]
la sylviculture moderne et ses conséquences

L' ONF se moque de la biodiversité.

Tous les motifs lui sont bons pour saccager la forêt.

Les vieux arbres sont éliminés partout même où ils ne présentent aucun danger. Alors quand il y a un motif pourquoi se gêner.

La forêt du futur est un boisement industriel calibré, il faut donc transformer la forêt naturelle.

Daniel Prunier

> Forte menace sur le secteur des Beaux Monts en forêt de Compiègne
16 mai 2007, par noirot michael vice-président de l'AFLOC   [retour au début des forums]

Bonjour,

Je suis vice-président de L'AFLOC ( association des amis des forêts de Laigue, Ourscamps et Compiègne), je réponds à la hate ( manque de temps aujourd'hui ) à cet article. Le comité scentifique de la forêt de Compiègne dont je connais certains de ces membres, dont Mr Bocquillon peut d'ores et déjà savoir qu'il est soutenu par notre association et qu'il n'est aucunement acceptable pour nos adhérents qu'un tel abattage est lieu sur cette zone à très haut niveau écologique.Une fois de plus, l'ONF ne respecte pas ses engagements, c'est tout simplement honteux compte tenu des enjeeux écologiques actuels.J'interviendrai sur le site demain, toutes les personnes concernées peuvent déjà me contacter au 03-44-86-82-29 ( numéro de mon entreprise, n'hésitez pas à me laisser un message), plus que jamais, nous devons être solidaires.



- > Forte menace sur le secteur des Beaux Monts en forêt de Compiègne
(1/3) 29 mai 2007, par R. Cadin président des ABSC
- > Forte menace sur le secteur des Beaux Monts en forêt de Compiègne
(2/3) 16 mai 2007, par Daniel Prunier
- > Forte menace sur le secteur des Beaux Monts en forêt de Compiègne
(3/3) 16 mai 2007, par noirot michael vice-président de l'AFLOC
Précédent Haut de page Suivant
 admin  -  webmaster