Retour au format normal


Destruction du chemin forestier traversant la parcelle 68 et menant au puits de secours du Bois de l'Etat.

26 novembre 2007

par Rocad

En février 2001, lors d'une réunion à l'Hôtel de Ville avec le Conseil Municipal, COFIROUTE et l'ONF nous obtenions que ce sentier forestier ne soit pas élargi au-delà de 3m50 et ne soit pas goudronné.



COFIROUTE nous a assuré qu'à la fin des travaux d'implantation du puits il serait "remis à l'état initial", pour respecter sa spécificité forestière.

Nous avions obtenu la protection des châtaigniers qui le bordait, en prévision de ces travaux. Ces arbres ont mystérieusement dépéri et ont été abattus. L'agent local, à qui nous avions demandé s'ils seraient remplacés afin de délimiter la largeur du chemin nous affirmait :<< Les châtaigniers secs rejetant bien de souche, on obtienda un reboisement rapide des accotements >>...

le même en février 2008 - 95.4 ko
le même en février 2008
(JPEG, 95.4 ko)

Rocad