Retour au format normal


La haine de l'arbre n'est pas une fatalité.

17 décembre 2013

par woodman, Rocad

ALAIN BARATON, LE JARDINIER EN CHEF DU GRAND PARC DE VERSAILLES, DU DOMAINE DE MARLY ET DES JARDINS DE TRIANON, est un amoureux des arbres et plaide pour qu'ils soient mieux considérés et que les plus vieux soient respectés et protégés. Il s'indigne entre autre de "l'exploitation folle" de nos forêts des Hauts-de-Seine et des Yvelines.



Dans son livre "La haine de l'arbre n'est pas une fatalité" (éditions Actes Sud) il dénonce les coupes de l'ONF et qualifie de massacre sa gestion du Bois de Saint Cucufa ("Je connais bien le bois de Saint Cucufa et je suis atterré chaque fois que je m'y promène. Quand je vois les parcelles 12 et 13, deux secteurs mis à blanc en 1973, je n'aperçois que des jeunes tiges sans âme, sans épaisseur, vivant sur un sol qui peine à se reconstituer"). Il cite notre association dont il a appris la création dans un article du Parisien paru le 12 avril 2011. Chroniqueur, on peut l'entendre les samedi et dimanche matin sur France Inter où il fait aussi partager sa passion du jardinage aux auditeurs. Olivier JAMES, Directeur de l'Agence Interdépartementale de Versailles, responsable du nouvel aménagement 2010/2024 qui a fait réagir Alain Baraton, mais dont le nom n'est pas cité dans son livre, aurait sans doute, comme il savait le faire, ignoré l'avis d'un "non forestier". Frédéric DELPORT son remplaçant aura-t-il le même comportement ?

woodman, Rocad