Retour au format normal


L'INCONCEVABLE MASSACRE D'UNE PETITE FORET DE 200 HA, POUMON VERT DE L'OUEST PARISIEN, EXPLOITEE COMME UNE FORET DE PRODUCTION !
VOUS POUVEZ CONTACTER LES PERSONNES MENTIONNÉES SUR L'IMAGE CI-CONTRE POUR MANIFESTER VOTRE DÉSAPPROBATION SUITE A LA DÉMESURE DU PLAN D'AMÉNAGEMENT DU DIRECTEUR DE L'AGENCE INTERDÉPARTEMENTALE DE L'ONF DE VERSAILLES. AVEC L'ACCORD DES MUNICIPALITÉS DE RUEIL, GARCHES, VAUCRESSON, LA CELLE SAINT CLOUD, LE SACCAGE DE NOTRE FORET A DÉBUTÉ CE LUNDI PREMIER MARS DANS LA PARCELLE 32.

5 mars 2010

par woodman, Rocad

Cliquez sur ce lien pour connaître notre position

En novembre 2006, nous avions donné l'alerte, aucune commune ne nous a soutenus (Voir l'article du parisien du 04.11.2006 Que va-t-il rester du bois de Saint-Cucufa !) Aujourd'hui nous avons la réponse, mais à quel prix.

Des amis très actifs sur Facebook

L'article du Parisien du 13 mars 2010

Des réactions à Rueil

Ici également



Aujourd'hui, la plupart des chênes abattus, sortis de la parcelle par les tracteurs et stockés le long de la Route de la côte grise ont été rapidement évacués pour éviter sans doute de provoquer la colère de la part des promeneurs du week-end.

Certains parmi ceux que nous avons croisés au cours de cette semaine se souviennent des coupes de 2008 et s'inquiètent de revoir le même navrant spectacle.

Ils ont été étonnés d'apprendre que ce n'était que le début des "travaux forestiers" que l'ONF avait programmé sur une période de 15 ans.

Le gestionnaire s'est bien gardé de signaler ce "détail" sur ses panneaux sensés informer les usagers sur ce qu'il a décidé d'entreprendre dans notre bois. Nous nous chargerons donc de le faire.

Depuis hier les tronçonneuses sont également en action dans les parcelles 12, vers le sentier sportif, et dans la 25 proche de la 32. Les photos ci-desous ont été prises dans la parcelle 32.

Ces deux photos de la parcelle 32, vidée de tous ses arbres de haute futaie dont les grumes s'alignent le long de la route de la Côte grise, donnent un triste aperçu de ce que l'ONF veut commettre durant 15 ans dans le bois de Saint-Cucufa.

Parcelle 25, même navrant spectacle :

Les photos qui suivent ont été prises dans la parcelle 12, sur le sentier sportif.

Ce chêne photographié en 2009 était-il dépérissant, dangereux pour le public ?

M. le Directeur de l'Agence Interdépartementale de Versailles l'a malheureusement jugé plus intéressant en grume que sur pied.

Suite du massacre dans la parcelle 12 :

Parcelle 12 début mars : Sentier sportif.

Le même début avril :

N'étant pas d'accord avec ce que laisse entendre l'ONF concernant l'implication des associations dans son plan d'aménagement, nous avons jugé bon d'apposer sur ses panneaux un rectificatif concernant les ABSC.

Aujourd'hui ce rectificatif a été retiré des trois panneaux où nous l'avions proprement installé pour faire savoir que les Amis du Bois de Saint Cucufa n'avaient pas accepté ce plan de gestion aberrant. Une fois de plus, l'ONF n'a pas toléré que l'on apporte à ses écrits des précisions qu'il avait préféré passer sous silence.

Cliquer sur l'image pour l'agrandir et zoomer en haut à droite pour voir notre annotation.

Hêtre de la parcelle 19 au bord de la route forestière de l'étang.

Un coup de vent qui a cassé récemment quelques-unes de ses branches a signé son arrêt de mort. Cet arbre, curiosité de notre bois, était sûrement justiciable d'un élagage pour sécuriser ses abords. L'ONF, dont l'objectif n'est pas de soigner, en a décidé autrement. Il sera donc abattu.

LE MOIS DE MAI A REVERDI SAINT-CUCUFA ET CAMOUFLE EN PARTIE LE NAVRANT RESULTAT DES « TRAVAUX » DE L'ONF. Notre bois ne résonne plus du bruit des tronçonneuses mais ce n'est qu'une accalmie. Si l'ONF s'en tient à son programme, les coupes prévues pour cette année 2010 vont reprendre dès cet automne dans les parcelles 5, 8, 14, 18, 27, 37, 54 et 79. Notre bois devrait être à nouveau tranquille jusqu'à l'hiver 2011 où de nouvelles coupes auront lieu dans d'autres parcelles. Et cela chaque année jusqu'en 2024 ! ! !

Voulue par l'ONF, cette gestion aberrante dans une petite forêt intra urbaine de 200 ha a été approuvée et validée à l'unanimité par les représentants des communes riveraines, mais rejetée par les Amis du Bois de Saint Cucufa.

woodman, Rocad

P.S.

Nous mettrons ici d'autres exemples, pris sur d'autres massifs, avec toujours les mêmes fallacieux arguments :

FNE : La pieuvre dont la tête est coupée de ses membres

Fontainebleau, mars 2010

La forêt a besoin d'un vrai service public, mars 2010

Senonches, février 2010

Saint-Gobain, décembre 2009

Saint-Gobain, décembre 2009

forêt ardennaise, juin 2009

Quelles forêts pour nos enfants, novembre 2008

Les forêts françaises victimes de la loi du marché, janvier 2006

Les bûcherons s'inquiètent pour l'avenir de la forêt
Les bûcherons s'inquiètent pour l'avenir de la forêt - 95.4 ko
Les bûcherons s'inquiètent pour l'avenir de la forêt
(PDF, 95.4 ko)