INFORET
Page d'Accueil Accueil
Plan Plan
Résumé Résumé
Comment rédiger ? Comment rédiger ?
Quoi de neuf ? Quoi de neuf ?
Liens Liens
Agenda Agenda
Actualités Actualités
Agenda Agenda
Espace Asso Espace Asso
   - Les Amis de la forêt de Verrières (91)
   - Les Amis du bois de Saint-Cucufa (92)
Histoire Histoire
Humeur Humeur
Journaux Journaux
Sites actifs Sites actifs
Site réalisé avec BioSPIP
Ce site est optimisé pour tous les navigateurs qui respectent les normes internet !
Retour à la page d'accueil  Actualités

L'ONF S'ACHARNE SUR LA FORET DU MANS

mardi 5 février 2008, par woodman, par Rocad


Après avoir, en 2007, rasé et labouré 145 ha sur les 297ha de cette forêt de Seine-et-Marne, menaçant de survie une espèce rare et protégée de scarabée, l'ONF persiste et signe ! Consciencieusement, sans tenir compte des remous qu'avait provoqué ce saccage (voir notre précédent article Forêt du Mans) le gestionnaire détruit le paysage forestier, déstabilise gravement la faune et la flore en place dans ce qui reste de cette petite forêt. Va-t-on encore longtemps laisser faire ces destructions sans réagir fermement ? N'y aurait-il donc personne parmi les Maires, les Députés-Maires, les Conseillers régionaux, les politiques, qui oserait venir soutenir les associations qui se battent pour le respect de l'intégrité de notre patrimoine forestier ? L'ONF ferait-il peur à tous ces responsables ou, plus grave, à l'heure où l'on parle du devenir de la planète, seraient-ils indifférents ? Nous leur rappelons que l'ONF n'est pas propriétaire de nos forêts.


Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)


afficher une version imprimable de cet article Imprimer l'article
générer une version PDF de cet article Article au format PDF

DANS LA MEME RUBRIQUE :
- Cahier Nature de Terre Sauvage : Arbres et forêts.
- L'ONF s'est auto-certifié PEFC avec la bénédiction de France Nature Environnement.
- Plus les arbres sont vieux, plus ils absorbent de CO2.
- Ode à la forêt
- Un exemple à suivre : Viroflay
- Libérer les esprits du « zéro courage »
- Le stockage de carbone en forêt et dans la filière bois française : rapport REFORA
- 8,4 millions de km² de forêt prêts à être vendus par le Kremlin
- Sauvons les feuillus du Plateau de Millevaches
- SOS forêts publiques


AUTEUR :
- woodman
- Rocad
- ABSC
> L'ONF S'ACHARNE SUR LA FORET DU MANS
6 février 2008, par michael noirot   [retour au début des forums]

Bonjour,

Je suis vice-président de l'AFLOC ( association des amis des forêts de laigue, ourscamps et compiègne ) et la seule solution à court terme me paraît être le recours aux scientifiques ( universitaires spécialisés en botanique, entomologie, etc ) si naturellement ils sont présents et concernés sur la zone géographique concernée.Les élus en tout genre, tant que l'opinion publique ne s'affolera pas davantage de la gestion productiviste de ses forêts, se fichent complètement de la forêt et des autres bestioles y habitant. Leurs seules préoccupations, c'est d'être élus aux prochaines municipales ou législatives, ils ne consacreront du temps à la forêt que si ça leur rapporte des voix. A court terme, il n'y a donc pas d'intérêt à solliciter ces personnes. Pour faire dans l'optimisme nous avons réussi en forêt de Compiègne grâce au comité scientifique de cette même forêt à préserver la magnifique chênaie multi-séculaire des Beaux-Monts dont l'intérêt pour la biodiversité est d'ordre européen ( présence du taupin violacé et du pique prune ).Les coupes prévues par l'ONF à titre "sanitaires" lui auraient été fatales. C'est sur ce type de victoire que nous devons batir notre combat.Un dialogue entre associations et scientifiques doit être entamé,l'objectif : mobiliser l'opinion publique pour gagner en pouvoir. MichaelNoirot

> L'ONF S'ACHARNE SUR LA FORET DU MANS
7 février 2008, par Woodman   [retour au début des forums]

Oui, Michael les scientifiques devraient obligatoirement avoir leur mot à dire. Malheureusement vous savez aussi que l'ONF a les moyens de s'offrir des expertises ou contre-expertises dont on peut mettre en doute l'indépendance (l'ONF étant juge et parti). Les organismes scientifiques indépendants sont en France acculés à la faillite ou au moins réduit au silence.

Vous avez la chance d'être sur un massif dans lequel l'ONF a oublié de "traiter" une zone biologiquement intéressante et avez des scientifiques qui ont encore les moyens et le courage d'avoir leur opinion et leur conscience.

N'ayant aucun de ces atouts à Saint-cucufa nous devons ameuter le public pour défendre le peu de naturalité qui reste à ce bois, dont l'intérêt faunistique et floristique est plus réduit depuis les exactions de l'ONF.

Il y a 1 contribution(s) au forum.

- > L'ONF S'ACHARNE SUR LA FORET DU MANS
(1/1) 6 février 2008, par michael noirot
Précédent Haut de page Suivant
 admin  -  webmaster