INFORET
Page d'Accueil Accueil
Plan Plan
Résumé Résumé
Comment rédiger ? Comment rédiger ?
Quoi de neuf ? Quoi de neuf ?
Liens Liens
Agenda Agenda
Actualités Actualités
Agenda Agenda
Espace Asso Espace Asso
   - Les Amis de la forêt de Verrières (91)
   - Les Amis du bois de Saint-Cucufa (92)
Histoire Histoire
Humeur Humeur
Journaux Journaux
Sites actifs Sites actifs
Site réalisé avec BioSPIP
Ce site est optimisé pour tous les navigateurs qui respectent les normes internet !
Retour à la page d'accueil  Espace Asso  Les Amis du bois de Saint-Cucufa (92)  Toutes les informations

Compte-rendu de la rencontre de l'ONF et des ABSC, le 15 octobre 2003.
OBJET : COUPES PROGRAMMÉES DANS LE BOIS DE SAINT CUCUFA : 235 CHÊNES ET 85 CHÂTAIGNIERS DANS LES PARCELLES 12-14-25-27-32-37.

mardi 28 octobre 2003, par Rocad


Nous nous sommes rendus près des parcelles 12 et 14 où le responsable des martelages, a basé l'essentiel de ses explications sur l'obligation d'assurer la pérennité de la forêt, « ce qui amène la suppression des semenciers pour laisser venir les jeunes pousses qui deviendront les grands arbres de demain pour nos arrière-petits-enfants ». En tant que représentant des Amis du Bois de Saint Cucufa, tout en reconnaissant qu'il faille assurer l'avenir de notre forêt, j'ai contesté les pratiques brutales de l'O.N.F. pour justifier un prétendu impératif besoin de régénération. J'ai évoqué les dégâts occasionnés par l'abattage de ces chênes centenaires, situés au milieu des parcelles (dans lesquelles nous n'avons pas pénétré, nous contentant de discuter devant quelques arbres en bordure de chemin) et du saccage réalisé par les tracteurs et les engins de débardage qui sortiront grumes et houppiers laissés par les bûcherons. Que restera-t-il, sous ces arbres, des semis censés assurer la pérennité de Saint Cucufa ? Dans quel état se trouvera le sous-bois après ces interventions ? Les coupes commencées en 1985/1991,dans les parcelles 25,27,32, et 37, ont laissé de larges trouées où la régénération est grandement assurée et où les arbre séculaires, alors maintenus, cassent la monotonie de ces « pépinières ». Le responsable de l'ONF affirme que « la mission prioritaire de l'O.N.F. pour la forêt de la Malmaison est l'accueil et le maintien des paysages ». Quel paysage va-t-on laisser aux « usagers » actuels dans ces parcelles et notamment dans la 14 (de 2,3 ha) où 97 chênes et 35 châtaigniers doivent être abattus ? Le maire de Garches propose à l'O.N.F. de nous « montrer son savoir faire » en se bornant à ne traiter pour l'instant qu'une ou deux parcelles « afin que nous puissions juger du résultat ». Il me propose également, dans les 32 et 37 retenues pour cet « essai », de « marquer 1 ou 2 arbres que vous aimeriez conserver » en demandant au responsable de l'ONF de bien vouloir accepter ce compromis, ce qu'il admet, visiblement ennuyé que l'on retire des coupes des arbres qu'il avait choisi d'exploiter. Au moment où il est projeté la création du Parc Naturel Urbain de Rueil-Vaucresson-Garches incluant le Bois de Saint Cucufa, cette nouvelle intervention draconienne de l'O.N.F. après la tempête de 1999 qui avait décimé 12000 arbres dans notre forêt, nous amène à douter de sa « mission prioritaire » Le responsable de l'ONF admet qu'il y aura des dégâts « On ne fait pas d'omelettes sans casser d'œufs » mais en les minimisant et en assurant que les forestiers chargés de ces travaux seront « choisis et surveillés ». Le seront-ils mieux que lors des coupes dans la parcelle 67 où 148 châtaigniers avaient été « abattus par erreur », rasant 4000 m2 là où 1500 m2 étaient suffisants pour l'implantation du puits de secours du Bois de l'Etat ?


Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)


afficher une version imprimable de cet article Imprimer l'article
générer une version PDF de cet article Article au format PDF

DANS LA MEME RUBRIQUE :
- ONF : Histoire sans parole (suite et sans fin)
- La haine de l'arbre n'est pas une fatalité.
- UNE AFFICHE QUI DERANGE OU LA LIBRE EXPRESSION CENSURÉE.
- COMPTE-RENDU DE NOTRE PETITION COURANT MAI 2008
- MESSAGE DES AMIS DE LA FORET DE SENONCHES QUI DEPLORENT EUX AUSSI LA GESTION DESTRUCTRICE IMPOSEE PAR L'ONF.
- SOURD A NOS DEMANDES, L'ONF PERSISTE DANS SA GESTION EN FUTAIE REGULIERE !
- POUR PREPARER LES PROMENEURS A CE QU'IL VA FAIRE DANS NOTRE BOIS, L'ONF CONTINUE SA PROPAGANDE EN DONNANT SUR CE PANNEAU UNE IMAGE DEFORMEE DE LA REALITE
- Le dernier N° du Chêne (bulletin de liaison des ABSC)
- COURRIERS A MONSIEUR PATRICK OLLIER, CONCERNANT L'IMPLICATION DES AMIS DU BOIS DE SAINT CUCUFA DANS LE NOUVEL AMENAGEMENT FORESTIER, ET REPONSES DE MONSIEUR LE DEPUTE-MAIRE.
- Malgré les réorganisations successives, l'ONF n'a toujours pas de parole.


AUTEUR :
- Rocad
- ABSC
> Compte-rendu de notre rencontre avec l'ONF, le 15 octobre 2003.
25 novembre 2003, par Cadin   [retour au début des forums]
Les Amis du Bois de Saint-Cucufa

Les ABSC souhaitent vous tenir informés des suites de ses tractations avec l'ONF pour éviter le nouveau massacre programmé en fin d'année dans le bois de Saint-Cucufa.

Malgré le souhait de l'association de voir réduire le nombre d'arbres abattus, M. de Groulard (ONF) s'en tient à ce qui a été décidé unilatéralement par lui-même.

Ce bel exemple de concertation ne démontre pas ce que certains appellent une timide ouverture de l'Office. Chez nous il s'évertu à rester fermé.

Au moment où le Plan Naturel Urbain (PNU) englobant le bois se concrétise, il semble très contradictoire de voir l'Office camper sur de telles positions.

> Compte-rendu de notre rencontre avec l'ONF, le 15 octobre 2003.
28 octobre 2003, par maudferrrai@hotmail.com   [retour au début des forums]
Bois de St Cucufa

Je suis tout à fait d'accord. On ne doit pas couper des chênes centenaires pour y mettre des graines. La dernière tempète a fait assez de dégâts comme cela, pourquoi en rajouter ? Bientôt nos forêts n'auront plus que le "nom" car elles seront devenues plaines pour ne pas dire "terrains vagues". Momo



- > Compte-rendu de notre rencontre avec l'ONF, le 15 octobre 2003.
(1/2) 25 novembre 2003, par Cadin
- > Compte-rendu de notre rencontre avec l'ONF, le 15 octobre 2003.
(2/2) 28 octobre 2003, par maudferrrai@hotmail.com
Précédent Haut de page Suivant
 admin  -  webmaster