INFORET
Page d'Accueil Accueil
Plan Plan
Résumé Résumé
Comment rédiger ? Comment rédiger ?
Quoi de neuf ? Quoi de neuf ?
Liens Liens
Agenda Agenda
Actualités Actualités
Agenda Agenda
Espace Asso Espace Asso
   - Les Amis de la forêt de Verrières (91)
   - Les Amis du bois de Saint-Cucufa (92)
Histoire Histoire
Humeur Humeur
Journaux Journaux
Sites actifs Sites actifs
Site réalisé avec BioSPIP
Ce site est optimisé pour tous les navigateurs qui respectent les normes internet !
Retour à la page d'accueil  Espace Asso  Les Amis du bois de Saint-Cucufa (92)  Toutes les informations

On a dit : NATUREL !

lundi 29 novembre 2004, par Rocad


Le 16 octobre dernier, dans le parc des impressionnistes, les maires de Rueil, Garches, Vaucresson et le Président du Conseil Général des Hauts-de-Seine M. Sarkozy, signaient la convention de création du premier Parc Naturel Urbain de France. Invités, nous avons été témoin de cet événement important mettant au premier plan le Bois de Saint Cucufa qui, à lui seul, représente 200 hectares de verdure sur les 890 hectares de ce futur espace protégé. Une chartre officialisera cette signature et nous espérons que la notion de naturel y sera clairement définie.

Il faudra alors reconsidérer les travaux entrepris dans le Bois de Saint Cucufa pour permettre l'installation des deux puits de secours du tunnel de l'A86, les Hauts Bénards et le Bois de l'État. Au terme des travaux en cours, COFIROUTE, maître d'œuvre, s'est engagé à reconstituer le chemin forestier emprunté pour l'implantation du puits du Bois de l'État. Aujourd'hui ce chemin a été goudronné pour faciliter l'accès des engins de chantier. Mais pourquoi a-ton goudronné le chemin d'accès au puits des Hauts Bénards alors que les travaux y étaient terminés ? Il nécessitait bien sûr des réparations, mais en respectant sa spécificité forestière. Interrogé, COFIROUTE nous apprend que ce bitumage a été réalisé à la demande de riverains et avec l'accord de la Municipalité de Rueil !

Le 7 octobre, nous avions demandé à Monsieur le Député Maire de Rueil de bien vouloir nous expliquer pourquoi il avait accédé à cette demande, incompatible avec l'idée que l'on est en droit de se faire du futur Parc Naturel Urbain dont il signait la convention de création quelques jours plus tard.

Nous attendons sa réponse.


Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)


afficher une version imprimable de cet article Imprimer l'article
générer une version PDF de cet article Article au format PDF

DANS LA MEME RUBRIQUE :
- Triste fin du Chalet du Lac
- Nouveau massacre à la tronçonneuse par l'Office à Saint-Cucufa
- COURRIERS A MONSIEUR PATRICK OLLIER, CONCERNANT L'IMPLICATION DES AMIS DU BOIS DE SAINT CUCUFA DANS LE NOUVEL AMENAGEMENT FORESTIER, ET REPONSES DE MONSIEUR LE DEPUTE-MAIRE.
- ARTICLE DANS LE COURRIER DES HAUTS-DE-SEINE DU 10 AVRIL 1997.
- COMPTE-RENDU DE NOTRE PETITION COURANT MAI 2008
- Pas de Grenelle de l'environnement pour Saint-Cucufa
- POUR PREPARER LES PROMENEURS A CE QU'IL VA FAIRE DANS NOTRE BOIS, L'ONF CONTINUE SA PROPAGANDE EN DONNANT SUR CE PANNEAU UNE IMAGE DEFORMEE DE LA REALITE
- De qui se moque-t-on ?
- Péril en foret « périurbaine »
- RESUME DES COUPES 2010


AUTEUR :
- Rocad
- ABSC
Précédent Haut de page Suivant
 admin  -  webmaster